Shopping à Paris: Le Big Four

 

 

 

 

 

shopping

Alors que tous les quartiers de Paris a sa propre sélection de boutiques tentantes, quatre secteurs se détachent comme des aimants Shopping vrai. Chacun a un caractère très différent, donc il ya forcément en être un qui fait appel à votre style de shopping.

Shopping Dos et ne pas faire

> Ne croyez pas ce que vous avez entendu parler du français étant rude-c’est juste un autre cliché, fondée sur des malentendus culturels. En réalité, les Français ont un tel bien développé code de politesse qu’ils seraient considérés comme trop formelle dans votre pays.

> Ne faire un effort pour utiliser cinq phrases en français de base des bonnes manières: Bonjour (Bonjour); S’il vous plaît (s’il vous plaît); Excusez-moi (excusez-moi); Merci (merci), et au revoir (au revoir ). Ces quelques mots va complètement changer la façon dont vous serez traité. Honnête.

> Ne salue le commerçant avec « Bonjour, Madame » (ou « Monsieur ») que vous entrez dans une boutique. Utilisation de « Madame » tag mai sentir étrange au premier abord, mais en France c’est un signe de Élevé être bien, ou bien élevé.

> Ne commencez à chaque question avec « Excusez-moi, monsieur» (ou «Madame»), même si les mots suivants de votre bouche sont en anglais. Il est considéré impoli de commencer une conversation sans avoir d’abord excuser vous-même.

> Ne dis «Merci, au revoir » en sortant d’une petite boutique, même si vous n’achetez pas n’importe quoi. Encore une fois, c’est le minimum de politesse française.

> Ne le prenez pas personnellement lorsque les commerçants ne revenait pas automatiquement votre sourire. Les Français ne sont tout simplement pas une bande smiley, et ça n’a rien à voir avec vous.

Fantasy Land: The 8th

Si vous voulez voir où Paris obtient sa réputation de bastion de over-the-top luxe, tête pour le 8ème arrondissement sur la rive droite. Pratiquement tous les un des concepteurs élite française est basé dans le 8ème. Si il ya deux rues qui respirent de façon positive la haute couture, elles sont avenue Montaigne (Métro: Alma-Marceau, Franklin D. Roosevelt) et de la rue du Faubourg St-Honoré (Métro: Concorde). Il ya des Parisiennes qui font leurs achats exclusivement sur ces deux rues, et comme on pouvait s’y attendre, le quotient est snob jusqu’au ciel. Mais même si vous n’avez pas de carte Platine, vous pouvez avoir un temps diablement bon lèche-vitrine ici.

Bien Honoré, avenue Montaigne et de la rue du Faubourg St-vanter certains des mêmes grands noms de la couture, elles sont complètement différents de tempérament. Avenue Montaigne est large, gracieux, et bordée de châtaigniers. Il était une fois il était rempli strictement avec des designers français, mais grâce à un afflux de noms internationaux, il est devenu incontestablement la hanche. Partant du Pont de l’Alma, fin, il ya Dolce & Gabbana au n ° 2, Prada au n ° 10, Inès de la Fressange au n ° 14, Joseph au n ° 16, n ° 19 à Valentino, Christian Lacroix au n ° 26., Christian Dior au n ° 30, MaxMara au n ° 31, Nina Ricci à n ° 39, Chanel au n ° 42, Thierry Mugler au n ° 49, Jil au n ° 50, Louis Vuitton au n ° 54, et Escada au n ° 57.

Rue du Faubourg St-Honoré est plus étroite avec des trottoirs petit, et il est toujours coincé avec des acheteurs. Si vous commencez à l’intersection de la rue Royale et West Head, vous croiserez Gucci, au n ° 2, Hanae Mori au n ° 9, Lolita Lempicka au n ° 14, Lanvin au n ° 15, Karl Lagerfeld au n ° 19, Hermès (prononcez «Air-mess ») au n ° 24, Valentino au n ° 27, Hervé Léger au n ° 29, Yves Saint Laurent au n ° 38, Versace au n ° 62, Sonia Rykiel au n ° 70, et Christian Lacroix au n ° 72.

Le Hot Kid on the Block

A quelques rues à l’est de la rue Royale est Colette, 213 rue St-Honoré, 1 er, un must-stop pour eagle-eyed Watchers tendance. Les vitrines emporium tout ce que la hanche et maintenant à de conception de maison, produits de beauté, d’art et d’accessoires de mode, avec des prix allant du très raisonnable à l’astronomie. En bas est un café de haute technologie avec des plats légers et plus de 40 marques d’eau embouteillée dans son assortiment.

Raréfié Chic: Le 6ème

De temps en temps, un quartier reçoit une infusion de karma shopping et apparaît comme le chouchou du commerce de détail parisien. Pour l’instant ce lieu est le 6e. C’est la destination idéale si vous avez seulement alloué une matinée ou un après-midi pour le shopping. Le 6ème a toujours été un quartier magique, débordant d’une petite-of-a-cours boutiques uniques, des antiquaires, galeries d’art, décorateurs d’intérieur, de lierre et de cafés dans lesquels vous pourrez heureusement passer le reste de votre vie. La nouveauté, c’est que les garçons grand luxe de la rive droite ont été emménager Louis Vuitton, Dior, Armani, Gucci, Hermès et Cartier ont déjà ouvert des succursales et d’autres sont loin derrière. Pourtant, c’est le minuscule, one-of-a-boutiques spécialisées genre qui font de ce quartier un tel plaisir. Les meilleures boutiques de la zone de spécialité sont regroupés de manière disproportionnée sur et autour de la place St-Germain-des-Prés (Métro: St-Germain-des-Prés), place d’Acadie (Métro: Mabillon), et place St-Sulpice (Métro: St -Sulpice). Mais la meilleure façon de le faire le 6e est de se promener tout simplement ses rues, en gardant un œil pelées pour des découvertes fortuites. Voici quelques faits saillants.

> Boulevard Saint-Germain est artère principale de la Rive gauche, avec un large convenablement tentant de magasins. Dirigez-vous vers Shu Uemura au n o 176 pour les cosmétiques voguish qui viennent dans un tas de nuances et de Kashiyama au n ° 147 pour un oeil à ce que la plupart du monde Trendsetting concepteurs se tournent ces temps-ci.

> Rue de Seine est fabuleuse des articles par excellence française. Bensimon au n ° 54 stocks de l’espèce de Hauts Mariner rayé breton que chaque jeune Française armoire grâce vacances. Souleiado au n ° 78 est le nom de foulards, sacs et linge de maison dans les modèles traditionnels de Provence. Et La Maison Ivre, un demi-pâté de maisons au 38, rue Jacob, vend des poteries de toute la France.

> Rue du Four a deux boutiques à ne pas manquer de femmes, Tara Jarmon au n ° 18, de chic, sobre et streetwear Au Vrai Chic Parisien au n ° 47, pour retro styles français. Aussi worth checking out sont le fun et des chaussures sympas Boot Shop au n ° 20, les moustiques au n ° 25, et Free Lance au n ° 30. Shoe Bizz, à proximité au 42 rue du Dragon, reproduit les derniers styles de chaussures pour 30% moins cher que vous pourrez trouver ailleurs.

> Rue du Vieux Colombier où est venu pour cela apparemment sans effort, regardez au chic parisien. Essayez Victoire au n ° 15 pour les vêtements pour hommes le week-end à puce et Claudie Pierlot au n ° 23 pour la mode féminine fabuleux qui mijote entre rétro et classique. Juste sur le trajet d’autres de la place St-Sulpice, la Boutique Elle, 30 rue St-Sulpice, une spin-off du magazine féminin célèbre, est l’endroit où les filles magasin de la rive gauche pour se sépare classique.

Artsy Ecclecticism: Le 4ème

Le Marais (4e) est un idyllique, d’établissement de carte postale pleine de studios d’artistes, des cours secrètes, de magnifiques demeures Renaissance, et quelques-unes des boutiques les plus originales de la ville.

Rue des Francs-Bourgeois est l’artère principale du quartier, cale-un bloc avec la boîte à bijoux taille des magasins de tout acabit. Et ne manquez pas rue des Rosiers, une destination mode à part entière, avec son blanc-designers Hot coude à coude avec Delis juive. Tout est vraiment très proche dans le Marais, donc n’ayez pas peur de se promener à la moindre caprice lave chaque fois que l’exigent. Une partie du plaisir de ce quartier, c’est que c’est un tel sac shopping mixtes.

Faits saillants du Marais comprennent Paule Ka, 20, rue Mahler, pour le type de mode féminine intemporelle Grace Kelly et Audrey Hepburn utilisé à l’usure; Argenterie des Francs-Bourgeois, 17 rue des Francs-Bourgeois, pour offrir des bracelets bon marché fabriqués à partir de l’ère victorienne, de l’argenterie, L ‘ Eclaireur, 3 ter rue des Rosiers, pour le découpage offrant à la fine pointe qui attire un public fidèle de célébrité; Anne Séverine Liotard, 7 rue St-Merri, pour des bougies qui doublent les objets d’art et de graver à jamais; Lunettes Beausoleil, 28, rue du Roi sicile, pour lunettes de soleil glamour qui flattent aucun visage; Extrem Origin, 10 rue Ferdinand Duval, de décoration intérieure ultrachic qui utilise uniquement des éléments naturels, et Shamballa, 30 rue de Sévigné, pour accrocheur bijoux contemporains pour les hommes et les femmes.

 Time-Savers

Enregistrez le Marais pour un dimanche après-midi. Alors que le reste de la ville est pratiquement volets clos, cette enclave enchanteur de ses rues pavées et ses boutiques funky reste miraculeuse entièrement animés.

 Cheap & Cheerful Souvenirs

Ain’t got tonnes de restes de trésorerie mais qui veulent rentrer chez eux avec un souvenir vicieux? Essayez la Seine-libraires côté pour cadre digne Vintage Ads français de vieux magazines. Les stalles de l’Intérieur à St-Ouen, marché aux puces, 18e (Métro: Clignancourt, ouvert du samedi au lundi à Sam de 6pm) vendre des cartes postales charmants de Paris, vers 1900 à 1940. Ou l’autre de la France deux magasins dime omniprésente, Monoprix et Prisunic, sont le lieu d’aller bon marché pour les produits cosmétiques Bourjois (Chanel présentée dans le usines). Arrêtez-vous dans une pharmacie pour Roger & Gallet gels parfumés, savons pur végétal de Marseille (savons), et des produits capillaires Klorane. La Vaissellerie, 332, rue Saint-Honoré, ler, vend ces grand bol-tasses en forme de petit-déjeuner qui sont typiquement français. Louis Vuitton (voir « Fantasy Land: The 8th », ci-dessus), fait un carnet de voyage, un album rempli d’aquarelles de monuments de Paris et beaucoup d’espace pour écrire vos souvenirs de vacances. Et enfin, pour les amateurs de souvenirs kitsch, vous pouvez vous procurer cette miniature de la Tour Eiffel ou World Cup ’98 T-shirt (désormais proposé à la vente) dans l’une des boutiques de souvenirs sur la rue de Rivoli, LER (Métro: Tuileries, Palais – Royal ou Louvre-Rivoli).

Young & Trendy: The 2nd

Bien qu’il Jacks l’atmosphère de St-Germain-des-Prés et du Marais, le 2ème arrondissement est l’endroit où les jeunes, les Parisiens la hanche avec un tableau de bord plus que la tête de trésorerie pour les plus branchés attend de cette saison. Avec l’exception notable de la Place des Victoires, une plaque tournante du offrant à pricey, toutes les meilleures boutiques de la 2e qui se passe dans une zone appelée le Sentier. Ce vêtement est le quartier de Paris, qui saigne dans les coins de la LST et 3e. Le nom du jeu est ici d’exploiter les tendances cher, un concept qui mai rendre couturiers Haute grimace, mais certainement celle qui fait de la mode plus démocratique.

Beaucoup des meilleurs magasins se trouvent dans un carré formé au sud par la rue Rambuteau, à l’ouest par la rue du Louvre, au nord par la rue Réaumur, et à l’est par la rue St-Martin. Cette poche ragtag de la ville est absolument fabuleux pour le hip cloches d’occasion, clubwear funky, et de «boutiques de stock» offrant à la vente de la saison dernière avec une décote.

Ne manquez pas Mon Amie Pierlot, Montmartre 3 rue, ler, par Claudie Pierlot (voir «Le Chic raréfié: Le 6e », ci-dessus) moins cher, liner occasionnels Agnès b., 3-6 rue du Jour, ler, pour basics chic et intemporel pour les hommes et les femmes; Kiliwatch, 64 rue Tiquetonne, 2e, de rétro supercool regards qui serez sur les pistes l’an prochain (les concepteurs viennent ici pour l’inspiration), Le Shop, 3 rue d’Argout, 2e, à deux étages clubwear par de jeunes designers les plus chaudes de la France; Orb, 39 rue Étienne Marcel, ler, de Wild-chaussures’n-chunky urbain, Et Vous Stock, 15 rue de Turbigo, 2e, pour l’année dernière invendus styles Vous et à moitié prix; Kookaï Le Stock, 82 rue Réaumur, 2e, pour des réductions massives sur les vêtements Kookaï.